Accéder au contenu principal

Comment obtenir une carte grise de collection ?


Comme tous les autres véhicules, les voitures de collection ont l’obligation de se doter d’une carte grise pour pouvoir circuler librement. Pour être appelé comme tel, un véhicule de collection doit avoir été immatriculé pour la première fois il y a 30 ans ou plus. Il n’est toutefois pas obligatoire d’immatriculer ce type de véhicule sous le régime carte grise de collection, le choix revient au propriétaire. Même s’il serait dommage de s’en priver au vu des nombreux avantages et du peu d’inconvénients que ce régime offre.
LES AVANTAGES A POSSEDER UNE CARTE GRISE DE COLLECTION
  • Le contrôle technique ; depuis 2017, les véhicules de collection immatriculés avant 1960 n’ont plus AUCUNE obligation de passer le contrôle technique tandis que pour les autres véhicules anciens l’échéance est repoussée tous les 5 ans au lieu des 2 ans pour les véhicules d’usage. Nous vous conseillons tout de même de vous assurer de la « santé » de votre véhicule en le faisant régulièrement expertiser.
  • Pas de restriction de circulation ; en tant que détenteur d’un véhicule de collection vous serez exempté des interdictions limitant l’accès aux zones urbaines polluées comme Paris en raison du caractère spécial de votre véhicule.
  • Les plaques d’immatriculation rétro ; avec la carte grise de collection vous avez la possibilité d’apposer les plaques d’immatriculation noires d’époque à votre véhicule car il est considéré comme faisant partie du patrimoine culturel.
  • Pas d’immobilisation de véhicule en cas de sinistre ; si votre véhicule de collection subit un accident et qu’il est déclaré gravement endommagé ou techniquement irréparable par l’expert c’est vous qui déciderez de « sauver » ou non la voiture, cette démarche n’est pas possible avec un véhicule possédant une carte grise classique.
LES INCONVENIENTS D’UNE CARTE GRISE DE COLLECTION
  • L’interdiction d’utiliser le véhicule de collection à des fins professionnelles ; l’usage du véhicule est strictement personnel et ne doit pas vous permettre d’exercer une activité rémunérée.
  • La procédure pour l’obtention d’une carte grise de collection nécessite plus de démarches qu’à l’accoutumée.
LES DOCUMENTS A FOURNIR POUR L’OBTENTION D’UNE CARTE GRISE DE COLLECTION
  • Un justificatif de votre identité en cours de validité
  • Un justificatif de votre domicile en cours de validité
  • L’ancienne carte grise du véhicule
  • Si pas de carte grise, un document attestant de l’origine du véhicule
  • Une attestation originale du constructeur ou du concessionnaire ou de la FFVE
  • Une preuve du contrôle technique du véhicule
  • Le coût du certificat d’immatriculation





Depuis juin 2017, le passage d’un véhicule d’usage courant à une mention spéciale de collection se fait en délivrant une attestation fournie par le constructeur ou la FFVE (Fédération Française des Véhicules d’Epoque). Pour obtenir cette attestation vous aurez besoin de fournir les documents suivants :


  • Un justificatif de votre identité en cours de validité

  • Un justificatif de votre domicile en cours de validité

  • L’ancienne carte grise du véhicule

  • Si pas de carte grise, un document attestant de l’origine du véhicule

  • Une attestation originale du constructeur ou du concessionnaire ou de la FFVE

  • Une preuve du contrôle technique du véhicule

  • Le coût du certificat d’immatriculation


Une fois tous ces documents en poche, la procédure est très simple. Si vous avez l’ancienne carte grise, il vous faudra juste faire une demande classique d’immatriculation en demandant la mention « véhicule de collection ». Si vous n’avez pas l’ancienne carte grise il vous faudra faire une demande d’attestation à la FFVE.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Comment fonctionne une voiture hybride ?

Comment fonctionne une voiture hybride ? Véritable alternative aux véhicules 100% thermiques, les voitures hybrides sont ces dernières années de plus en plus présentes sur le marché automobile français. Avec une gamme et des technologies toujours plus étoffées et performantes, le marché du véhicule hybride bien qu'en forte croissance, possède cependant un taux de pénétration (nombre d'immatriculations) encore très faible (4,83% en 2018) sur le marché français. Soit lorsque 100 voitures sont immatriculées, seulement 5 de ces voitures sont des hybrides. Les modèles électriques sont encore loin d'entrer dans le coeur des français. Bon nombre d'acheteurs sont encore fortement indécis sur les segments du Green et plus particulièrement sur celui de la voiture hybride. Un travail d'information et de réassurance doit être opéré en amont du processus d'achat afin de combler les différentes intérrogations sur l'utilisation de ces véhicules innovants au quotidien. Sav…

Prise d’air capot : 6 avantages et inconvénients

Il existe plusieurs dénominations pour un même système: prise d’air capot, écope d’air, écopes NACA ou admission d’air dynamique. L’ajout d’une prise d’air capot est une modification simple à apporter sur votre voiture qui offre des avantages surprenants. Une fois installée, la prise d’air permet d’améliorer le refroidissement de l’air et sa circulation sous le capot moteur de votre voiture. Comme pour toutes modifications, l’utilisation des prises d’air capot présente des avantages et des inconvénients. Avant d’investir dans une de ces pièces, vous devez vous familiariser avec ces avantages et ces inconvénients.
1- AVANTAGE : MAINTIEN DE LA PUISSANCE DU MOTEURUne prise d’air capot maintien les performances du moteur en apportant de l’air frais avec un meilleur débit sous le capot moteur. En règle générale, les moteurs reçoivent l’entrée d’air par l’avant du véhicule (la calandre) pour refroidir le compartiment moteur. Cependant les entrées d’air d’origine sont souvent insuffisantes …

Ce qu'on risque avec certains abus sur l'autoroute

À l’occasion du chassé-croisé entre juilletistes et aoûtiens, penchons-nous sur des comportements peu vertueux et pourtant assez lourdement sanctionnés.
Rouler au milieu sans doubler personne. On en a vu des voitures qui restent bloquées sur la file du milieu. Soyons honnête, ça arrive à tout le monde de doubler des voitures invisibles. Comme le précise le code de la route en de multiples endroits, l’automobiliste est tenu de se sa placer « près du bord droit de la chaussée » (sur autoroute comme sur voie rapide). Auquel cas, l’article R412-9 prévoit une amende de 35 euros. Vaut également pour l’automobiliste qui reste scotché sur la file de gauche.
Refus de priorité sur la bretelle. C’est aux véhicules qui entrent sur l’autoroute de céder le passage à ceux déjà présents. Paradoxalement, la voie d’accélération s’achève par « un cédez le passage ». Forcer le passage peut être puni d’une amende de 135 euros ainsi que d’un retrait de 4 points (article R415-7). Arrêt ou stationnement sur la…