Accéder au contenu principal

Ces éléments qui disparaissent de nos voitures

Ces éléments qui disparaissent de nos voitures

Modernisation oblige, certains équipements disparaissent de nos voitures. Un autre regard sur l’évolution automobile.

L’allume-cigare

Il fut un temps où conduire et fumer était intimement associé. S’il est toujours possible de fumer en voiture, cela est interdit en présence d’un mineur, faute de quoi une amende de 135 euros est à craindre. La tendance en France (comme dans le monde) est d’arrêter de fumer, aussi les constructeurs suppriment petit à petit l’allume-cigare pour le remplacer par un dispositif permettent de recharger en USB via un convertisseur, la fameuse prise allume-cigare. Dans ce cas, le cache n’affiche plus un dessin de cigarette fumante mais la simple mention 12V.
Par ailleurs, il a été établi que la côte d’un véhicule pouvait décliner de plusieurs milliers d’euros s’il est « fumeur ». À l’heure de la LOA et de la LLD (ou simplement dans l’optique de sa revente), il est urgent de préserver la valeur des véhicules qui reviendront en partie dans le réseau des constructeurs. Chez certaines marques, avoir un cendrier amovible est une option. Le hic, c’est que du coup, les mégots ont tendance à se retrouver balancés par la fenêtre.

La clé

En tout cas sous la forme que nous avons toujours connue. Chez la plupart des constructeurs, la tendance est à l’accès et au démarrage sans clé. D’abord ce fut sur les segments premium et luxe mais souvenez-vous, chez Renault la clé s’est muée en carte dès la Mégane II (même si une véritable clé de secours est dissimulée dedans) en 2002 tandis que l’avenir consiste à jumeler clé de voiture et smartphone ou encore d’intégrer de la reconnaissance digitale et/ou faciale.

L’analogique et les boutons

Il y a eu une période intermédiaire où le numérique suggérait luxe et/ou sportivité. Désormais le segment premium s’est imprégné d’un tableau de bord 100% digital où les aiguilles peuvent se substituer au GPS, aux commandes du téléphone, au choix de la musique... Les aiguilles et l’analogique sont en voie d’extinction. Certainement que Dacia résistera plus longtemps que d’autres mais un écran façon Audi Virtual Cockpit s’inscrit dans le sens de l’histoire. Au point qu’une petite horloge avec des aiguilles façon Maserati fait figure de salutaire Madeleine de Proust.
Conjointement au tableau bord, de plus en plus d’éléments se retrouvent désormais parmi les fonctionnalités de l’écran tactile en lieu et place de la console centrale. De prime abord ça faisait un peu gadget en se demandant si le client moyen d’une Classe C comprendrait quelque chose à ce système Comand Online (illustration) et ce pavé tactile. Le fait est que c’est rudement pratique (épaulé parfois par la commande vocale) et que cela permet de largement limiter le nombre de boutons sur la console centrale. Là où, il y a quelques années, Ford, Volvo ou Jaguar, s’amusaient à en implanter des dizaines et des dizaines !

Le frein à main

C’était sympa ces années d’insouciance où l’on s’amusait sur un parking désert à tirer sur le frein à main. Faire crisser les pneus, l’odeur de pneu brûlé… De nos jours, on doit de plus en plus faire avec un frein de parking électrique. Un système de mâchoire électrique qui n’a plus rien d’excitant.

Le lecteur CD

« Le quoi » ai-je entendu de l’autre bout de l’écran ? Il est vrai que chez de nombreux constructeurs, il est déjà acté la suppression du lecteur CD. Qui en écoute encore ? Surtout lorsqu’on prétend être une marque jeune ? Pourtant chez presque toutes les marques du groupe Volkswagen, on persiste. Sauf que le lecteur CD est remisé dans la boîte à gants.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Comment fonctionne une voiture hybride ?

Comment fonctionne une voiture hybride ? Véritable alternative aux véhicules 100% thermiques, les voitures hybrides sont ces dernières années de plus en plus présentes sur le marché automobile français. Avec une gamme et des technologies toujours plus étoffées et performantes, le marché du véhicule hybride bien qu'en forte croissance, possède cependant un taux de pénétration (nombre d'immatriculations) encore très faible (4,83% en 2018) sur le marché français. Soit lorsque 100 voitures sont immatriculées, seulement 5 de ces voitures sont des hybrides. Les modèles électriques sont encore loin d'entrer dans le coeur des français. Bon nombre d'acheteurs sont encore fortement indécis sur les segments du Green et plus particulièrement sur celui de la voiture hybride. Un travail d'information et de réassurance doit être opéré en amont du processus d'achat afin de combler les différentes intérrogations sur l'utilisation de ces véhicules innovants au quotidien. Sav…

Prise d’air capot : 6 avantages et inconvénients

Il existe plusieurs dénominations pour un même système: prise d’air capot, écope d’air, écopes NACA ou admission d’air dynamique. L’ajout d’une prise d’air capot est une modification simple à apporter sur votre voiture qui offre des avantages surprenants. Une fois installée, la prise d’air permet d’améliorer le refroidissement de l’air et sa circulation sous le capot moteur de votre voiture. Comme pour toutes modifications, l’utilisation des prises d’air capot présente des avantages et des inconvénients. Avant d’investir dans une de ces pièces, vous devez vous familiariser avec ces avantages et ces inconvénients.
1- AVANTAGE : MAINTIEN DE LA PUISSANCE DU MOTEURUne prise d’air capot maintien les performances du moteur en apportant de l’air frais avec un meilleur débit sous le capot moteur. En règle générale, les moteurs reçoivent l’entrée d’air par l’avant du véhicule (la calandre) pour refroidir le compartiment moteur. Cependant les entrées d’air d’origine sont souvent insuffisantes …

Ce qu'on risque avec certains abus sur l'autoroute

À l’occasion du chassé-croisé entre juilletistes et aoûtiens, penchons-nous sur des comportements peu vertueux et pourtant assez lourdement sanctionnés.
Rouler au milieu sans doubler personne. On en a vu des voitures qui restent bloquées sur la file du milieu. Soyons honnête, ça arrive à tout le monde de doubler des voitures invisibles. Comme le précise le code de la route en de multiples endroits, l’automobiliste est tenu de se sa placer « près du bord droit de la chaussée » (sur autoroute comme sur voie rapide). Auquel cas, l’article R412-9 prévoit une amende de 35 euros. Vaut également pour l’automobiliste qui reste scotché sur la file de gauche.
Refus de priorité sur la bretelle. C’est aux véhicules qui entrent sur l’autoroute de céder le passage à ceux déjà présents. Paradoxalement, la voie d’accélération s’achève par « un cédez le passage ». Forcer le passage peut être puni d’une amende de 135 euros ainsi que d’un retrait de 4 points (article R415-7). Arrêt ou stationnement sur la…