Accéder au contenu principal

Oreillettes interdites : les nouvelles règles et les alternatives



La période estivale débute avec une mesure de sécurité routière médiatique : l’interdiction des oreillettes pour les conducteurs de tous types de véhicules. L’entrée en vigueur officielle est fixée au 1er juillet, soit cinq mois après la présentation de la mesure par le ministre de l’Intérieur en réaction à la hausse du nombre de morts sur les routes.

Que dit la loi ?

« L’usage d’un téléphone tenu en main par le conducteur d’un véhicule en circulation est interdit. Est également interdit le port à l’oreille, par le conducteur d’un véhicule en circulation, de tout dispositif susceptible d’émettre du son, à l’exception des appareils électroniques correcteurs de surdité. »
En clair, il sera interdit d’avoir à l’oreille les accessoires (casques, écouteurs…) qui sont de nature à entrainer un défaut de concentration du conducteur ou à limiter son audition. Et la règle concerne tous les véhicules à deux ou quatre roues, même les cyclistes ! La volonté de cette loi est d’empêcher les conducteurs de se retrouver isolés dans une bulle, coupés du monde extérieur.

Quelles seront les sanctions ?

L’amende en cas d’infraction est de 135 €. Bien plus pénalisant, elle coûte trois points sur le permis de conduire. Que les amateurs de vélos se rassurent, pas de perte de points pour eux.

Quelles sont les alternatives ?

Il ne sera pas totalement interdit de passer un coup de fil depuis sa voiture. Certaines associations aimerait cela, mais l’Etat n’a pas envie pour l’instant d’aller aussi loin. Il faut donc s’équiper en conséquence.

> L’intégration totale

Solution la plus onéreuse mais peut-être la plus pratique au quotidien, mettre à jour votre véhicule (ou carrément en changer). De plus en plus de voitures sont dotées en série d’un équipement Bluetooth qui permet de téléphoner via le système audio intégré. En clair, le téléphone est connecté dès que vous montez à bord et pour prendre ou passer un appel on passe par les commandes de la radio, du volant ou de l’écran tactile. Il est possible de passer en concession pour une « seconde-monte », facturée plusieurs centaines d’euros.

> Changer de radio, de GPS…

Il peut aussi être possible d’opter pour un transmetteur FM qui relie, avec le Bluetooth, le téléphone et les haut-parleurs de l’auto. Le petit appareil se branche sur une prise 12V et comporte un micro. Autre option : le GPS ou la radio qui fait kit mains libres. Certains systèmes de navigation mobiles, de type Tom Tom ou Garmin, peuvent être associés à votre téléphone via Bluetooth (avec micro et haut-parleur intégrés). Il en est de même pour des autoradios.

> Le kit Bluetooth

L’objet se trouve en magasin spécialisé de type centre-autos ou chez un fabriquant. Le principe est simple : un petit module qui comprend un micro et un haut parleur se fixe à votre pare-soleil. Il est connecté au téléphone. Le mieux est d’opter pour un modèle qui se pilote à la voix. Un exemple actuellement en vente chez Feu Vert : le Parrot NEO 2 HD à 69 €.
Parrot MiniKit Neo 2 HD pare-soleil
Attention d’ailleurs : même avec un kit de ce genre, ou un équipement intégré à la voiture, il est interdit de toucher au téléphone en conduisant.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Comment fonctionne une voiture hybride ?

Comment fonctionne une voiture hybride ? Véritable alternative aux véhicules 100% thermiques, les voitures hybrides sont ces dernières années de plus en plus présentes sur le marché automobile français. Avec une gamme et des technologies toujours plus étoffées et performantes, le marché du véhicule hybride bien qu'en forte croissance, possède cependant un taux de pénétration (nombre d'immatriculations) encore très faible (4,83% en 2018) sur le marché français. Soit lorsque 100 voitures sont immatriculées, seulement 5 de ces voitures sont des hybrides. Les modèles électriques sont encore loin d'entrer dans le coeur des français. Bon nombre d'acheteurs sont encore fortement indécis sur les segments du Green et plus particulièrement sur celui de la voiture hybride. Un travail d'information et de réassurance doit être opéré en amont du processus d'achat afin de combler les différentes intérrogations sur l'utilisation de ces véhicules innovants au quotidien. Sav…

Prise d’air capot : 6 avantages et inconvénients

Il existe plusieurs dénominations pour un même système: prise d’air capot, écope d’air, écopes NACA ou admission d’air dynamique. L’ajout d’une prise d’air capot est une modification simple à apporter sur votre voiture qui offre des avantages surprenants. Une fois installée, la prise d’air permet d’améliorer le refroidissement de l’air et sa circulation sous le capot moteur de votre voiture. Comme pour toutes modifications, l’utilisation des prises d’air capot présente des avantages et des inconvénients. Avant d’investir dans une de ces pièces, vous devez vous familiariser avec ces avantages et ces inconvénients.
1- AVANTAGE : MAINTIEN DE LA PUISSANCE DU MOTEURUne prise d’air capot maintien les performances du moteur en apportant de l’air frais avec un meilleur débit sous le capot moteur. En règle générale, les moteurs reçoivent l’entrée d’air par l’avant du véhicule (la calandre) pour refroidir le compartiment moteur. Cependant les entrées d’air d’origine sont souvent insuffisantes …

Ce qu'on risque avec certains abus sur l'autoroute

À l’occasion du chassé-croisé entre juilletistes et aoûtiens, penchons-nous sur des comportements peu vertueux et pourtant assez lourdement sanctionnés.
Rouler au milieu sans doubler personne. On en a vu des voitures qui restent bloquées sur la file du milieu. Soyons honnête, ça arrive à tout le monde de doubler des voitures invisibles. Comme le précise le code de la route en de multiples endroits, l’automobiliste est tenu de se sa placer « près du bord droit de la chaussée » (sur autoroute comme sur voie rapide). Auquel cas, l’article R412-9 prévoit une amende de 35 euros. Vaut également pour l’automobiliste qui reste scotché sur la file de gauche.
Refus de priorité sur la bretelle. C’est aux véhicules qui entrent sur l’autoroute de céder le passage à ceux déjà présents. Paradoxalement, la voie d’accélération s’achève par « un cédez le passage ». Forcer le passage peut être puni d’une amende de 135 euros ainsi que d’un retrait de 4 points (article R415-7). Arrêt ou stationnement sur la…