Accéder au contenu principal

Comment choisir un pneu de voiture ?

choix pneu

Le choix des pneumatiques pour une voiture n’est pas toujours évident, entre pneus de marques et premier prix mais aussi entre pneus d’été et toutes saisons, comment fait-on pour choisir ses pneumatiques ? On vous éclaire.

L’importance des pneus sur une voiture

Le pneumatique est le seul élément qui relie la voiture à la route, autrement dit c’est sur le pneu que repose la sécurité des passagers et surtout l’adhérence de l’automobile. Il est donc important d’y consacrer un peu de temps et de budget pour éviter des sorties de routes avec des conséquences plus ou moins fortes.
Il existe différents types de gommes, les gommes tendre et les gommes dures qui vont s’adapter au temps sec et au temps humide, au chaud et au froid. On installe généralement des pneus été sur les véhicules, ce sont les pneumatiques les plus répandus et les plus vendus. Certains vont acheter en hiver un jeu de pneus adaptés, qu’ils chausseront pendant les grands froids. D’autres vont opter pour les pneus toutes saisons, idéal lorsque l’on fait peu de route.

Comment identifier la limite du pneumatique ?

L’usure maximale de 1,6mm

Il y a une législation claire dans le code de la route qui précise que l’on ne peut pas rouler avec des pneumatiques détériorées, c’est-à-dire dont la profondeur de sculpture du pneu est inférieure à 1,6 mm. Il suffit de passer sa main dans les rainures du pneumatique pour toucher le témoin d’usure qui se situe à 1,6 mm.

L’usure suite à un défaut de géométrie

Un pneumatique peut aussi être usé à cause d’un défaut de géométrie, c’est-à-dire que les roues ne sont plus axés avec la route, elles peuvent partir vers l’intérieur ou vers l’extérieur, il peut s’agir des deux roues avant ou d’une seule. Un défaut de géométrie se repère avec une usure anormale sur un côté du pneumatique, intérieur ou extérieur mais en intérieur, on ne parvient pas toujours à percevoir le défaut. Un passage sur le banc peut permettre d’y voir plus clair.

L’âge du pneumatique

Un pneumatique est conçu pour avoir une durée de vie de 5 ans, au-delà la gomme commence à se dessécher et à se fissurer. Pour contrôler l’âge du pneumatique, on peut contrôler sur le flan le chiffre inscrit, il s’agit généralement de 4 chiffres entourés, comme celui-ci : 1217. Les deux premiers chiffres correspondent à la semaine et les deux suivants à l’année de fabrication. Ainsi, on sait qu’au-delà de 5 ans, les pneus seront à prévoir.

Comment choisir mes nouveaux pneumatiques ?

Si vous effectuez beaucoup de kilomètres, il faut privilégier les pneumatiques été, de marque idéalement car les premiers prix ne permettront de faire qu’une dizaine de milliers de kilomètres alors que l’on peut monter jusque 40 000 kms sur des pneus de marque, comme Michelin ou Bridgestone par exemple.


Si le véhicule est secondaire et qu’il ne sert qu’à des petits trajets, il est préférable d’opter pour des pneus 4 saisons, ils s’adaptent plus facilement aux changements de climats. Le pneu été sera plus performant en été alors que le pneu hiver lui sera plus performant en dessous des 7°C. Il faut aussi prendre en compte son environnement géographique pour choisir le bon pneu.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Comment fonctionne une voiture hybride ?

Comment fonctionne une voiture hybride ? Véritable alternative aux véhicules 100% thermiques, les voitures hybrides sont ces dernières années de plus en plus présentes sur le marché automobile français. Avec une gamme et des technologies toujours plus étoffées et performantes, le marché du véhicule hybride bien qu'en forte croissance, possède cependant un taux de pénétration (nombre d'immatriculations) encore très faible (4,83% en 2018) sur le marché français. Soit lorsque 100 voitures sont immatriculées, seulement 5 de ces voitures sont des hybrides. Les modèles électriques sont encore loin d'entrer dans le coeur des français. Bon nombre d'acheteurs sont encore fortement indécis sur les segments du Green et plus particulièrement sur celui de la voiture hybride. Un travail d'information et de réassurance doit être opéré en amont du processus d'achat afin de combler les différentes intérrogations sur l'utilisation de ces véhicules innovants au quotidien. Sav…

Prise d’air capot : 6 avantages et inconvénients

Il existe plusieurs dénominations pour un même système: prise d’air capot, écope d’air, écopes NACA ou admission d’air dynamique. L’ajout d’une prise d’air capot est une modification simple à apporter sur votre voiture qui offre des avantages surprenants. Une fois installée, la prise d’air permet d’améliorer le refroidissement de l’air et sa circulation sous le capot moteur de votre voiture. Comme pour toutes modifications, l’utilisation des prises d’air capot présente des avantages et des inconvénients. Avant d’investir dans une de ces pièces, vous devez vous familiariser avec ces avantages et ces inconvénients.
1- AVANTAGE : MAINTIEN DE LA PUISSANCE DU MOTEURUne prise d’air capot maintien les performances du moteur en apportant de l’air frais avec un meilleur débit sous le capot moteur. En règle générale, les moteurs reçoivent l’entrée d’air par l’avant du véhicule (la calandre) pour refroidir le compartiment moteur. Cependant les entrées d’air d’origine sont souvent insuffisantes …

Ce qu'on risque avec certains abus sur l'autoroute

À l’occasion du chassé-croisé entre juilletistes et aoûtiens, penchons-nous sur des comportements peu vertueux et pourtant assez lourdement sanctionnés.
Rouler au milieu sans doubler personne. On en a vu des voitures qui restent bloquées sur la file du milieu. Soyons honnête, ça arrive à tout le monde de doubler des voitures invisibles. Comme le précise le code de la route en de multiples endroits, l’automobiliste est tenu de se sa placer « près du bord droit de la chaussée » (sur autoroute comme sur voie rapide). Auquel cas, l’article R412-9 prévoit une amende de 35 euros. Vaut également pour l’automobiliste qui reste scotché sur la file de gauche.
Refus de priorité sur la bretelle. C’est aux véhicules qui entrent sur l’autoroute de céder le passage à ceux déjà présents. Paradoxalement, la voie d’accélération s’achève par « un cédez le passage ». Forcer le passage peut être puni d’une amende de 135 euros ainsi que d’un retrait de 4 points (article R415-7). Arrêt ou stationnement sur la…