Accéder au contenu principal

Ce qu'on risque avec certains abus sur l'autoroute

Ce qu'on risque avec certains abus sur l'autoroute

À l’occasion du chassé-croisé entre juilletistes et aoûtiens, penchons-nous sur des comportements peu vertueux et pourtant assez lourdement sanctionnés.

Rouler au milieu sans doubler personne.

On en a vu des voitures qui restent bloquées sur la file du milieu. Soyons honnête, ça arrive à tout le monde de doubler des voitures invisibles. Comme le précise le code de la route en de multiples endroits, l’automobiliste est tenu de se sa placer « près du bord droit de la chaussée » (sur autoroute comme sur voie rapide). Auquel cas, l’article R412-9 prévoit une amende de 35 euros. Vaut également pour l’automobiliste qui reste scotché sur la file de gauche.

Refus de priorité sur la bretelle.

C’est aux véhicules qui entrent sur l’autoroute de céder le passage à ceux déjà présents. Paradoxalement, la voie d’accélération s’achève par « un cédez le passage ». Forcer le passage peut être puni d’une amende de 135 euros ainsi que d’un retrait de 4 points (article R415-7).

Arrêt ou stationnement sur la bande d’arrêt d’urgence.

L’arrêt sur la bande d’arrêt d’urgence est strictement réservé aux urgences de type panne sérieuse, accident ou malaise. Ajoutons que les feux de détresse doivent être allumés mais que sur autoroute, vous êtes dispensé de triangle. Tous les occupants sont invités à passer derrière les glissières de sécurité. Un arrêt injustifié sur la BAU peut vous coûter une amende forfaitaire de 135 euros ainsi qu’un retrait de 3 points selon l’article R412-8 du code de la route.

Jeter tout et n’importe quoi par la fenêtre.

Une récente étude menée par Ipsos pour le compte de Vinci Autoroutes met en lumière que 37% des automobilistes interrogés reconnaissent jeter (ou avoir jeté) des déchets par la fenêtre de leur voiture. Un chiffre qui contraste avec la prise de conscience écologiste du moment. Mais au-delà de la dégradation de l’environnement, des paysages et risques d’incendie (fréquents) avec les mégots de cigarettes, Vinci Autoroutes pointe la mise en danger inutile de ses personnels sur la route pour ramasser chaque jour 25 tonnes de déchets. Côté loi, sachez qu’un décret du 25 mars 2005 prévoit une amende de 450 euros pour « l’abandon d’ordure et autres objets... » tandis que l’article R635-8 du code pénal trouve une circonstance aggravante en le faisant en voiture en prévoyant jusqu’à 1 500 euros d’amende.

Gare à la somnolence.

Sur autoroute, la somnolence représente un tiers des accidents mortels. Picotement des yeux, bâillements, nuque et/ou dos raid, fourmis dans les jambes, concentration approximative sont autant des signaux qui doivent vous alerter au-delà du laïus que « toutes les deux heures, la pause s’impose ». S’il n’y a pas de loi pour lutter comme ce phénomène (encore heureux), le site somnolence-au-volant.fr regorge d’astuces et d’explications.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Auto-écoles en ligne : comment fonctionnent-elles ?

Vous avez surement déjà entendu parler de ces auto-écoles en ligne, réputées pour être plus modernes, et plus aptes à répondre à vos besoins entant que futur conducteur. On vous a peut-être également déjà dit que grâce à ces dernières, vous pourrez apprendre le code et vous former pour passer votre permis de conduire à moindre coût…  Vous êtes donc curieux de savoir si tout cela est vrai ? Vous souhaitez en savoir plus sur ces nouvelles concurrentes des auto-écoles traditionnelles ? Si tel est le cas, vous tombez bien… Une auto-école en ligne, quèsaco ? En fait, comme les auto-école traditionnelle, le but des auto-écoles en ligne est de proposer aux élevés un enseignement théorique. Seule différence : avec ces dernière, l’enseignement en question se fera par l’intermédiaire d’une plateforme en ligne. Ainsi, vous l’aurez compris, pour ceux ayant opté pour une auto-ecole en ligne, plus besoin d’aller en salle de cours. Eh oui, pour apprendre le code ou se former en vue d’obtenir le permi…

10 astuces pour réduire le coût de son entretien auto

Une voiture, ça s’entretien et les tarifs sont si chers qu’on ferme les yeux sur certains points, toutefois importants. Heureusement, grâce à des quelques astuces simples, on peut réduire le coût de l’entretien auto. En voici 10 ! 1- Préparez votre contrôle techniqueSi votre véhicule de tourisme a plus de 4 ans, un contrôle technique tous les deux ans est obligatoire. Pour éviter une contre-visite et payer par la suite certaines réparations à coûts pesants, il vaut mieux anticiper en vérifiant par vous-même les points douteux. D’autant plus qu’un nouveau contrôle technique plus sévère arrive. Par exemple, vous pouvez : Vérifier les ampoules : phares, feux de position, feux de recul, feux de freinage et feux arrière ;Contrôler le liquide de frein ;Inspecter chaque partie de votre voiture : équipements dans l’habitacle, carrosserie, amortisseurs….
Pour vous assurer que votre pot d’échappement ne dégage pas de fumée noire lors du démarrage, achetez un produit à mélanger au carburant (ex :…