Accéder au contenu principal

Faire monter son attelage par un garage ?

Installation attelage

L’installation d’attelage sur votre voiture est nécessaire lorsque vous souhaitez porter un vélo, une remorque pour un déménagement ou pour un autre usage. Cette opération demande beaucoup de vigilance par rapport aux techniques à adopter pour l’installation ; ce, afin d’éviter un éventuel détachement de l’attelage sur le trajet. Aussi, pour entreprendre correctement le montage, il est préférable de vous adresser à des professionnels.

Où joindre un garagiste expérimenté pour le montage de votre attelage ?

Tracter un attelage implique un savoir-faire technique en conduite. En effet, la simple conduite diffère d’une conduite avec un attelage à l’arrière du véhicule. En confiant l’installation de votre attelage à un garage, vous obtiendrez facilement les conseils de conduite dont vous aurez besoin en cours de route. En effectuant des recherches en ligne, vous trouverez des contacts de garagistes expérimentés qui sauront répondre à toutes vos questions et demandes. Ainsi, après votre achat sur France attelage, vous serez conseillé sur les différentes vérifications à entamer avant le placement de la remorque, les méthodes les plus efficaces et fiables pour la mise en place, le poids sur flèche (ou masse statique) idéal à appliquer sur la rotule d’attelage ou encore comment conduire astucieusement avec une remorque à l’arrière. Les garagistes proposent tous les types de services en rapport avec l’installation d’attelage et sont disposés à vous assister. Vous recherchez des pièces détachées à acheter en ligne au meilleur prix, consultez le site Gataka.

Les règlementations en vigueur pour le transport d’attelage

Pour le montage de votre attelage, vous devez impérativement connaître les règlementations qui s’y affèrent. Que vous transportiez une remorque, un porte-vélo, une barre ou un coffre de toit, un porte bateau ou un van à chevaux, des dispositions légales sont prévues et doivent être respectées en France ou à l’étranger.
Sur les 124 points qui sont contrôlés lors du contrôle technique votre véhicule, certains se rapportent à l’installation de l’attelage. Le vérificateur prendra le soin de constater visuellement la résistance des fixations sur le châssis de la voiture et l’état de la prise de faisceau électrique.
Installation attelage
Il jettera aussi un œil sur la plaque signalétique de l’attelage, laquelle doit disposer d’un numéro de référence à 4 chiffres et d’un numéro d’homologation. La valeur D sera également vérifiée. Dans le cas de défaillance de l’un de ces éléments, un changement de plaque s’impose. De même que la plaque signalétique, la plaque d’immatriculation doit rester bien visible. Le cas échéant, vous aurez à effectuer le démontage de votre rotule si vous n’avez aucun accessoire à tracter. Des options telles que l’utilisation d’un attelage avec une rotule détachable sont envisageables pour permettre la visibilité de cette plaque.
Une autre règle à retenir en ce qui concerne les clignotants est qu’il est important que ceux de l’arrière de la voiture ne soient pas cachés par la remorque. L’installation de l’attelage devra ainsi tenir compte de cet élément. En sollicitant les services d’un garagiste professionnel, vous aurez une installation dans les normes. Il fera attention à ce que votre véhicule soit équipé de clignotants latéraux.
Une autre des règlementations les plus essentielles consiste en la maîtrise du poids vertical exercé par votre remorque, caravane, porte bateau ou van à chevaux sur l’attelage. Il faut savoir que le poids minimal énoncé par le fabricant de votre attelage doit être respecté à la lettre. Cette valeur est celle qui sera marquée sur la plaque signalétique comme étant la plus faible. Les révisions de règlementations et lois peuvent intervenir sur le transport des attelages de voitures. Afin de garantir une installation d’attelage sûre et conforme aux règles, évitez toute surcharge. Veillez aussi à l’entretien de votre attelage. Vous pouvez confier cette tâche à un garage.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Comment fonctionne une voiture hybride ?

Comment fonctionne une voiture hybride ? Véritable alternative aux véhicules 100% thermiques, les voitures hybrides sont ces dernières années de plus en plus présentes sur le marché automobile français. Avec une gamme et des technologies toujours plus étoffées et performantes, le marché du véhicule hybride bien qu'en forte croissance, possède cependant un taux de pénétration (nombre d'immatriculations) encore très faible (4,83% en 2018) sur le marché français. Soit lorsque 100 voitures sont immatriculées, seulement 5 de ces voitures sont des hybrides. Les modèles électriques sont encore loin d'entrer dans le coeur des français. Bon nombre d'acheteurs sont encore fortement indécis sur les segments du Green et plus particulièrement sur celui de la voiture hybride. Un travail d'information et de réassurance doit être opéré en amont du processus d'achat afin de combler les différentes intérrogations sur l'utilisation de ces véhicules innovants au quotidien. Sav…

Prise d’air capot : 6 avantages et inconvénients

Il existe plusieurs dénominations pour un même système: prise d’air capot, écope d’air, écopes NACA ou admission d’air dynamique. L’ajout d’une prise d’air capot est une modification simple à apporter sur votre voiture qui offre des avantages surprenants. Une fois installée, la prise d’air permet d’améliorer le refroidissement de l’air et sa circulation sous le capot moteur de votre voiture. Comme pour toutes modifications, l’utilisation des prises d’air capot présente des avantages et des inconvénients. Avant d’investir dans une de ces pièces, vous devez vous familiariser avec ces avantages et ces inconvénients.
1- AVANTAGE : MAINTIEN DE LA PUISSANCE DU MOTEURUne prise d’air capot maintien les performances du moteur en apportant de l’air frais avec un meilleur débit sous le capot moteur. En règle générale, les moteurs reçoivent l’entrée d’air par l’avant du véhicule (la calandre) pour refroidir le compartiment moteur. Cependant les entrées d’air d’origine sont souvent insuffisantes …

Ce qu'on risque avec certains abus sur l'autoroute

À l’occasion du chassé-croisé entre juilletistes et aoûtiens, penchons-nous sur des comportements peu vertueux et pourtant assez lourdement sanctionnés.
Rouler au milieu sans doubler personne. On en a vu des voitures qui restent bloquées sur la file du milieu. Soyons honnête, ça arrive à tout le monde de doubler des voitures invisibles. Comme le précise le code de la route en de multiples endroits, l’automobiliste est tenu de se sa placer « près du bord droit de la chaussée » (sur autoroute comme sur voie rapide). Auquel cas, l’article R412-9 prévoit une amende de 35 euros. Vaut également pour l’automobiliste qui reste scotché sur la file de gauche.
Refus de priorité sur la bretelle. C’est aux véhicules qui entrent sur l’autoroute de céder le passage à ceux déjà présents. Paradoxalement, la voie d’accélération s’achève par « un cédez le passage ». Forcer le passage peut être puni d’une amende de 135 euros ainsi que d’un retrait de 4 points (article R415-7). Arrêt ou stationnement sur la…